Cigarette électronique Eleaf : comment ça fonctionne ?

Accueil conseil cigarette électronique Cigarette électronique Eleaf : comment ça fonctionne ?

Pour plusieurs raisons, la marque Eleaf s’est imposée comme l’un des leaders du marché en matière de fabrication d’e-cigarettes. Ainsi, son expertise, et sa créativité lui ont permis de proposer aux usagers différents modèles. Ceux-ci sont tous plus performants les uns que les autres. Cependant, pour un nouvel adhérent à la marque, la question fondamentale est de savoir comment fonctionne son e-cigarette. Petit tour d'horizon sur la réponse à cette interrogation.

Les différentes composantes des e-cigarettes Eleaf

Pour comprendre le fonctionnement des cigarettes électroniques de la marque Eleaf il faut connaître ses composants. Il existe différents modèles, mais leurs éléments constitutifs sont similaires. Pour un débutant, il est conseillé de commencer par l’utilisation du modèle kit Istick pico. En effet, il présente une facilité de prise en main. Ainsi, voici quelques principaux composants de l’e-cigarette Eleaf :

  • Une batterie intégrée ou non en fonction du modèle
  • Une résistance dont la puissance varie également d’un modèle à un autre
  • Un bouton d’allumage ou bouton « fire » »
  • Un réservoir pour le e-liquide
  • Des boutons +/ – pour régler la quantité de vape
  • Un écran OLED pour paramétrer l’utilisation.

Outre ces principaux éléments, il en existe d’autres qui sont propres à certains modèles et qui font leur particularité.

Les différentes étapes nécessaires au fonctionnement d’un vaporisateur personnel Eleaf

Pour une première utilisation, il est indispensable de suivre certaines étapes essentielles. Ainsi, la première étape concerne la mise en marche de l’e-cigarette. À cet effet, pour les modèles qui ne possèdent pas de batteries intégrées, vous devez en introduire une. Ensuite, en suivant les instructions sur le manuel d’utilisation, montez au fur et à mesure les différents composants (résistances, joints, e-liquide, clearomiseurs, etc.).

Une fois ces vérifications réalisées, procédez à l’allumage de votre vaporisateur. Celui-ci s’effectue en appuyant 5 fois sur le bouton « power ». La même opération est répétée lorsqu’il s’agit d’éteindre votre cigarette électronique Eleaf.

Aussi, au cours de la première utilisation il faut s’assurer de bien régler la puissance de votre e-cigarette. Celle-ci doit être compatible à celle de votre atomiseur. Dès que cette étape est franchie, la suivante concerne la vape proprement dite. Pour ce faire, il faut appuyer de façon prolongée sur le bouton de tir et inhaler la solution.

Par ailleurs, pour recharger la batterie de votre cigarette électronique, il suffit d’effectuer un branchement avec le câble micro USB. Ce dernier peut être connecté à une prise murale ou à son ordinateur simplement. Pour une charge pleine, 2 à 3 heures sont suffisantes.

Quelques autres fonctions d’une cigarette électronique Eleaf

Une fois l’e-cigarette mise en marche, il est possible de bénéficier des nombreuses fonctionnalités supplémentaires embarquées sur les articles de la marque. Ainsi, l’utilisateur a la possibilité de « vaper » selon le mode furtif. Ce dernier s’actionne en appuyant simultanément sur le bouton « tir » et le bouton « – ». Ce mode n’est accessible que si l’appareil est mis en marche, et la même opération se fait pour sortir de ce mode.

Changer le mode d’affichage

Pour les modèles disposant d’un écran OLED, il est possible de changer le mode d’affichage en appuyant simultanément sur les boutons "+" et "-". Toutefois, il faut s’assurer que votre cigarette électronique est éteinte. Ainsi, deux différents modes d’affichages s’offrent au détenteur

Le passage d’un mode à un autre

La marque Eleaf offre différents modes de vape pour les vaporisateurs personnels qu’elle commercialise. Chaque utilisateur est en mesure de choisir celui qui lui convient. Ainsi, pour passer d’un mode à un autre, il faut appuyer le bouton de tir 3 fois de façons consécutives. Le choix se fera entre les différents modes de vapes suivants : VW, Bypass, TC-Ni, TC-Ti, TC-SS, etc. Après avoir opté pour un mode, l’utilisateur peut le valider en appuyant sur le bouton de tir.

Chaque mode représente une indication et des caractéristiques précises. Il faut distinguer le mode VW. Il implique que l’e-cigarette accepte les résistances comprises entre 0,1 ohm et 3,5 ohms. La puissance de sortie peut être réajustée et elle varie de 1 à 75 W. Le mode Bypass quant à lui permet de vaper en fonction de la charge de la batterie, ceci dit plus la batterie est chargée plus la quantité de vapes est importante. Ce mode fonctionne aussi avec des résistances comprises entre 0,1 et 3,5 ohms.

Par ailleurs, lorsque l’e-cigarette est allumée, il faut appuyer de façon conjointe sur les boutons moins ( – )et plus ( + ). Cette opération permet de verrouiller et de déverrouiller les boutons de réglage

Comment prendre du CBD avec une cigarette électronique ?

On retrouve aujourd’hui sur le marché de la cigarette...

Pour quelle marque de cigarette électronique opter ?

Les cigarettes électroniques encore appelées vapoteuses sont de plus...

Achat de pack de cigarette électronique : combien prévoir ?

Si vous souhaitez vous mettre à la cigarette électronique,...